Histoire

De la Maison Départementale de Mindin à l’EPMS « Le Littoral »

Issu de la restructuration de l’ancienne Maison Départementale de Mindin, l’EPMS « Le Littoral » a été créé en 1998 par arrêté du Président du Conseil Général. L’EPMS est un établissement public médico-social juridiquement autonome.

À son origine en 1860, l’établissement, appelé alors « Lazaret », a été conçu pour recevoir en quarantaine les personnes arrivant par la voie maritime, en provenance de pays infestés par les maladies contagieuses.

Pendant la première Guerre mondiale, l’établissement acccueille des militaires en convalescence puis des familles de réfugiés.

En 1919, on y crée un sanatorium pour les enfants des régions sinistrées du nord et de l’est de la France.

En 1924, le département acquiert cette propriété et lui donne le nom de « Maison Départementale de Convalescence et de Repos de Mindin ». Sa vocation est alors, d’une part l’accueil de convalescents de tous âges et d’autre part, après agrandissement, l’hébergement des personnes âgées par la création d’un hospice.

C’est en 1961 que, par décret en Conseil d’Etat, la Maison Départementale de Mindin est érigée en « Hospice Public ».

À partir de cette date, la prise en charge des enfants, adolescents et adultes handicapés ne cesse de s’accroître et nécessite aux cours des années la construction de nouveaux pavillons et la rénovation des parties anciennes de l’établissement.

Trois étapes importantes amènent « Mindin » à sa forme actuelle.
–  1977 : Mise en service de l’IMP Jean du Dresnay ;
–  1993 : Délibération de la commission administrative décidant la transformation juridique de la Maison Départementale de Mindin en quatre établissements médico-sociaux ;
–  1er juillet 1998 : création après délibération du Conseil Général de Loire-Atlantique de l’Etablissement Public Médico-Social « Le Littoral » de Saint Brévin les Pins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *